J’ai regardé une émission sur France 2 mercredi soir. C’était sur les fantasmes des français. Il y avait par exemple sur un couple de jeune qui on fait des photos de charme, un couple qui était déguisés en super-héros (Batman et Lara Croft) Après c’était sur un couple qui allait dans des boîtes libertines et qui pratiquait l’échangisme. J’aime bien aller dans des boîtes libertines mais juste pour danser et pour pouvoir m’habiller sexy sans me sentir provocante ou sans sentir les regards médisants des autres. J’ai été heureuse car une participante dit au couple qu’elle n’y allait que pour l’ambiance, pour pouvoir danser et se restaurer. Je me demandais si beaucoup de personnes y allant étaient comme moi ou alors si j’étais une exception. Cela m’a rassuré. Il est vrai qu’il y a des buffets largement fournis mais je n’y vais pas pour manger même si quand j’y suis j’y mange. Eh oui, je suis une personne gourmande alors j’en profite tant qu’à faire.

 

Le plus intéressant c’était à la fin de l’émission, c’était sur la domination féminine. Une domina était venu avec son valet. Car c’était une Lady et donc le monsieur avec elle n’était un soumis mais un valet. J’ai de ce fait appris, qu’il y avait trois catégories, les esclaves, les soumis et les valets. Bien sur le valet avait le visage caché derrière un masque car comme il avait une fonction importante il ne valait mieux que personne ne le reconnaisse. Alors que la Maîtresse assumait tout à fait le fait d’être une Domina. Elle était habillée comme une bourgeoise lors des règnes des rois en France, du genre du temps des Louis. Elle avait un chapeau haut de forme, une coiffure faite de bouclettes, une longue robe buste en tissu soyeux comme du velours avec de la dentelle et des ongles vernis. C’est vrai qu’elle détonnait car sa manière de s’être habillé était très belle et le masque de son valet était couleurs or comme ceux au carnaval de venise. Les questions ont bien sur fusés car ce mode de vie est encore mal compris et beaucoup d’incompréhensions. Le valet n’a pu vraiment expliquer son plaisir à se faire dominer comme beaucoup à qui j’ai posé la question. Il a émis des suppositions comme ceux à qui j’en ai posé. C’était un fétichiste des pieds et dans le public il y en a un qui a fait remarquer que les pieds étaient pleins de microbes. Alors il a répondu que lorsqu’on embrasse sa partenaire on échange pleins de bactéries et cela ne gène personne. Puis on en est venu au respect, car Jean Luc Delarue a dit « mais si tu l’appelles et qu’il est au travail, il doit tous laisser tomber pour venir te voir ? » Elle a répondit qu’il y avait un respect mutuel et qu’elle savait qu’il avait des responsabilités et qu’elle respectait sa vie privée. Je suis tout à fait d’accord avec elle car parfois j’ai l’impression que certains n’ont pas de respects envers les soumis. Alors qu’une Maîtresse se doit d’avoir du respect pour son soumis car le pouvoir ne donne pas tous les droits mais aussi des devoirs. Ils doivent évidemment nous respecter cela va de soi mais c’est basé sur une relation de confiance mutuelle.

 

Cependant, j’ai remarqué que ce fantasme est le moins bien compris parmi les différents fantasmes que les gens sur le plateau vivaient. Pour l’instant la d/s est encore mal vu, beaucoup d’à priori. Enfin, je pense que ça va évoluer même si la France est sur ce point fermé. Au Usa, en Angleterre ou en Allemagne les gens sont beaucoup plus ouverts à ses pratiques.

 

Par Maîtresse Ariciaa
Samedi 8 décembre 6 08 /12 /Déc 15:12

Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • Le journal de Lady Ariciaa
  • : Un blog sur le vécu et le ressentie d'une jeune Domina, sur la découverte du milieu bdsm... Libre à vous de jeter un coup d'œil et au détour d'un article d'y laisser un commentaire.
  • Retour à la page d'accueil

Recherche

Calendrier

Décembre 2016
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
<< < > >>

Créer un Blog

 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés