collier

 

Le collier, toute une symbolique. Ce collier que tant recherche, car cela marque une appartenance à un(e) Maitre(sse) pour une éducation, une relation, une prise en main. Ce collier renvoit l'autre à son coté animal car c'est aux animaux qu'on met un collier pour signaler qu'ils appartiennent à quelqu'un. Ca un coté humiliant mais aussi cela marque la relation, collier de soumis type harem de soumis, collier de soumis lambda, collier de soumis unique, esclave, petgirl/boys... Chacun choisit sa signification du collier qu'il met au cou de l'autre.

 

On dit d’une personne soumise à la recherche de sa/son Maître(sse) qu’il/elle est un(e) chien(ne) sans collier. Le collier définit donc par essence le fait de s'être engager dans une relation d'appartenance tout comme pour un couple vanille l'alliance. Ce collier peut être  pour marquer la fin d’un dressage, d'une éducation et donc une étape/un pallier atteint/franchi ou en guise de récompense ou encore pour marquer un moment fort de la relation ... Mais surtout, le collier est là pour se rappeler au bon souvenir du/de la soumis(e), lui rappeler sa position et sa place. J'ai toujours aimé mettre ce collier autour du cou du soumis dont j'allais m'occuper. Encore plus maintenant avec le collier que j'ai choisi à mon soumis de coeur lorsque je l'ai pris comme mon seul et unique soumis :)

 

En réfléchissant deux secondes, nous mettons ce collier autour du cou (vous allez me dire bravo, je ne le savais pas lol) Trêve de plaisanterie, c'est un endroit particulier car c'est un lieu où pluse la vie mais qui peut aussi représenter la mort. Vous allez me dire pourquoi être si sombre, si noire. Tout simplement car si une main vient se poser à cet endroit, elle peut juste effectuer un effleurement, une caresse ou alors une pression mortelle ! L'avez-vous déjà réalisé ? Si quelqu'un porte sa main à votre cou donc par essence cela peut être aussi votre gorge alors il détient un pouvoir immense sur vous, celui de vie ou de mort. Eh oui, ce n'est pas si annodin que cela que de laisser l'autre poser sa main sur votre cou, sur votre gorge car par ce geste on vous possède tout court.

 

Avez-vous déjà réalisé l'attention que votre Maître(sse) peut avoir pour cet endroit ? Elle/il aime vous y embrasser,  vous y effleurer votre peau et à quel point elle/il apprécie de vous poser et même je dirais plus d'orner votre cou de ce collier qui marque votre soumission à sa Personne et de pouvoir y mettre cette laisse qui n'est finalement que le prolongement de son emprise sur vous. Quand un(e) soumis(e) fait une bêtise ne tirons nous pas sur ce fameau collier à l'aide de cette laisse qui n'est d'autre que le prolongement de notre contrôle sur vous et pour vous rappeler à l'ordre ainsi qu'à votre place.

 

Pour info : Une tribu d’indiens du Brésil considèrerait que le cou est le siège de l’âme animale de l’homme, toute la faune y passe d’ailleurs! S’agirait-il alors de dompter l’animal en chacun sous cet angle ?  (Source: Wikipedia, Le dictionnaire des symboles de J. Chevalier et A. Gheerbrant, mes souvenirs poétiques, personnels et mes constatation)

 

J'adorais quand j'attachais le soumis à un lit et qu'il était ainsi privé de sa liberté et ainsi vulnérable. Il était ainsi entièrement à ma disposition et j'aimais à leurs faire peur et voir la personne déglutir et regarder cette pomme d'adam en action. J'ai toujours aimé voir la réaction de l'autre à ce que je faisais quand je jouais à ce jeu. L'endroit le plus visible de cette appréhension en lien avec ce que je disais était pour moi la gorge avec sa pomme d'adam. Je ne me lassais pas de regarder cette pomme d'adam (et je ne me lasse toujours pas), j'aimais y poser mon regard. J'aimais y froler la peau, jouer de mes doigts, frôler cette endroit avec des accessoires tout en continuant à parler. J'en ai déjà parler dans des articles précédent, mon jeu préféré était de jouer avec un couteau (qui bien entendu ne coupait pas mais bien entendu le soumis ne le savait pas et cela me permettait aussi de tester la confiance qu'il me portait). J'adorais le passer sur le corps et lui faire sentir les reliefs des dents du couteau sur sa peau en lui disant que si j'appuyais je me demandais bien ce qu'il se passerait tout en appuyant avec la lame. Là, je voyais la pomme d'adam en action et je me délectais de regarder cela. J'aimais le passer sur le cou et faire peur. :) Car l'autre se demandait toujours si j'étais sérieuse ou pas. J'aimais dire qu'il ne me connaissait pas et que je pouvais très bien perdre pied à cause de ce pouvoir qui s'immicer dans mes veines et le couper par inadvertance. J'aimais les voir bouger pas rassuré et déglutir ainsi que de faire bouger cette pomme d'adam en se demandant si c'était du lard ou du cochon.

Par Lady Ariciaa
Mercredi 1 mai 3 01 /05 /Mai 18:14

Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • Le journal de Lady Ariciaa
  • : Un blog sur le vécu et le ressentie d'une jeune Domina, sur la découverte du milieu bdsm... Libre à vous de jeter un coup d'œil et au détour d'un article d'y laisser un commentaire.
  • Retour à la page d'accueil

Recherche

Calendrier

Décembre 2016
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
<< < > >>

Créer un Blog

 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés