On peut être fier de l'autre pour diverses raisons. Cependant  je  trouve que la fierté en d/s surplombe pas mal de raisons vanilles. Je  me souviens et je crois que je me souviendrais toujours de de ce  sentiment que j'ai ressenti lors du weekend bdsm. J'étais fière qu'il porte mon collier, qu'il soit à moi.

Disons que moi j'étais dans mon univers. Je connaissais une bonne partie des personnes présentes. Etant une Domina, j'avais aussi cette  assurance d'être tranquille. Ce qui n'est pas forcément le cas pour un soumis. De plus, c'était sa première soirée en publique. Cette  soirée plus qu'une autre, il était à moi, il m'appartenait, il était sous ma protection. J'ai aimé sentir son appréhension, sentir  ses doutes.

Ce fut très plaisant d'être en sa compagnie, les Dominas me faisaient des compliments sur son endurence. Il est vrai que j'ai été plutôt satisfaite de son comportement lors de ce week-end.

Disons que c'est tellement agréable et épanouissant de partager de tels moments, de pouvoir partager ce plaisir que nous procure la d/s. 

Combien le cachent à leurs copines ou femmes. J'ai un de mes anciens soumis qui n'est guère plus vieux que moi qui cache cela à sa copine. 

Il a peur de ce qu'elle pourrait penser de lui, qu'elle le verrait différement, que cela le rendrait moins homme, moins masculin.

 En même temps, je peux comprendre sa crainte. Car moi même avant de tomber dans ce milieu, j'avais un avis très négatif sur ces pratiques  et bien entendu sur les pratiquants. Il est vrai qu'au début, enfin pour moi, ce fut un peu dur de gérer l'image du petit ami et du soumis.

Je me suis laissée du temps et lui m'a laisse avancer a ma vitesse.  Petit a petit, j'ai appris en quelque sorte à melanger ces deux visions. Cela prend du temps, comme tout.

Disons que nous nous sommes je pense bien trouve. Car plus j'avance et plus je contaste que nous avons une vision du couple vanille qui  diffère de pas mal de gens. Du fait de la liberté et de l'indépendance que nous avons tout en étant en couple. Le couple  n'est pas forcément une source de contraintes. Ce n'est que nous qui menont notre barque, c'est nous qui choissisont le courant que l'on  veut suivre. Donc la d/s n'est qu'un liant supplémentaire qui s'avère être cependant je pense très fort.

 Disons que de s'affranchir des contraintes sociales, familialles ce n'est pas ce qu'il y a de plus facile. Cependant nous avons qu'une  vie. Voilà en autre pourquoi j'ai essaye le bdsm, pourquoi je suis partie si loin pour commencer une relation d/s ... Il vaut mieux avoir  des souvenirs que des remords ou regrets.

 

Par Lady Ariciaa
Lundi 22 février 1 22 /02 /Fév 21:56

Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • Le journal de Lady Ariciaa
  • : Un blog sur le vécu et le ressentie d'une jeune Domina, sur la découverte du milieu bdsm... Libre à vous de jeter un coup d'œil et au détour d'un article d'y laisser un commentaire.
  • Retour à la page d'accueil

Recherche

Calendrier

Décembre 2016
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
<< < > >>

Créer un Blog

 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés