Le consentement doit être au coeur de la relation vanille, sm, D/s ou plus largement BDSM.

La présomption de consentement des époux à l'acte sexuel ne vaut que jusqu'à preuve du contraire. La loi du 4 avril 2006, qui a entériné la position jurisprudentielle, reconnaît le viol entre époux.

Le consentement peut être considéré comme vicié, tant au civil (notamment art 1109) qu’au pénal. Pour ne pas être qualifié de la sorte, le consentement doit être libre, éclairé et exprès.

Le consentement sera considéré par exemple lorsqu’une personne tait  sa séropositivité, falsifie ses résultats de tests VIH ou allègue une allergie au latex pour que leurs partenaires consentent, à entretenir des relations sexuelles non protégées. L'auteur trompe la victime sur la réalité de la situation. Trompée, elle acceptera les relations sexuelles mais son consentement sera inopérant, parce que non éclairé, pour déresponsabiliser l'auteur.

Le consentement est vicié dès lors qu’il est établi que la victime a accepté de participer à des relations par peur.

Plus largement, le délit est constitué, lorsqu’une personne cherche, par quelque moyen ou subterfuge que ce soit,  à obtenir le consentement de la victime qui l'aurait refusé si elle avait été mieux éclairée. C’est une atteinte à la liberté sexuelle.

NONCT

L'indifférence du droit pénal au consentement de la victime est un principe établi. « La violence […] à caractère sadomasochiste ne pourrait être légitimée par le consentement de la victime » (Cass. crim., 2 déc. 2009, n° 09-82.447)



Il en résulte que le consentement de la victime est écarté par le juge répressif et permet de condamné l’auteur, y compris dans le cadre de relation sadomasochiste. Certains adeptes de ces « jeux » pourraient s’en offusquer mais force est de constater que cela participe à éviter certains abus.

N’étant ni sadique, ni maso et adepte de la D/s et non du sm, je me réjouis de cette indifférence du droit pénal au consentement de la victime, en cas de violence

Il en résulte que le consentement de la victime est écarté par le juge répressif et permet de condamné l’auteur, y compris dans le cadre de relation sadomasochiste. Certains adeptes de ces « jeux » pourraient s’en offusquer mais force est de constater que cela participe à éviter certains abus.

Texte très intéressant lu sur "charnel et cérébral" :
link



Par Lady Ariciaa
Samedi 27 mars 6 27 /03 /Mars 22:15

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • Le journal de Lady Ariciaa
  • : Un blog sur le vécu et le ressentie d'une jeune Domina, sur la découverte du milieu bdsm... Libre à vous de jeter un coup d'œil et au détour d'un article d'y laisser un commentaire.
  • Retour à la page d'accueil

Recherche

Calendrier

Décembre 2016
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
<< < > >>

Créer un Blog

 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés