Est ce que renoncer c'est évoluer, est ce que évoluer c'est renoncer ou est ce deux mots ayant deux connotations ?

Suite à une discussion sur un forum, on demandait aux soumis ce que le renoncement. Un soumis voyait le renoncement plutôt comme une évolution, une progression.

A mon sens, il n'avait pas tort car avec l'évolution dans sa soumission il apprend à renoncer à certaines choses. Cependant il a pas totalement raison non plus dans le sens où la soumission est fait de renoncements et même si l'évolution amène des renoncements. Dès le départ, il y a des renoncements (le renoncement à soi car don de soi à la Maitresse, renoncement à son plaisir et son sexe car devient propriété de la Maitresse … )

Disons que dans une relation où de bonnes bases sont établies dès le départ et que la volonté du soumis à se donner à sa Dame est réelle, cela le mène inconsciemment aux renoncements n'est ce par amour. Après tout dépend de chaque couple, je ne demande pas une multitude de concessions à mon soumis. Je lui demande au fil de l'évolution de notre couple, rien n'est défini "brutalement". C'est amené suite à une de mes envies, à une discussion avec lui ou d'autres personnes, suite à une lecture …

Je pars avec le principe que nous avons le temps, je le prépare donc à ce que je veux pour que cela vienne naturellement. En voulant quelque chose d'une personne en le forçant c'est la meilleure façon de ne pas l'avoir et dans le cadre de la d/s on l'aura mais contre le gré de la personne. Donc où est le plaisir si la volonté de la personne n'est pas là, juste le plaisir de l'avoir fait courber pour accepter ce que l'on souhaitait ? Certes mais c'est bon pour moi avec les soumis de passage mais pas avec notre soumis a qui on a posé notre collier dans le cadre d'une relation de couple à mon sens.

Après je n'ai pas un désir de vengeance, un désir de contrôler les hommes car ni féministe et ni gynarchiste, ni le désir de faire plier pour faire plier (quoi que ;) ). Je veux dire que mon plaisir est d'amener mon soumis à ce que je souhaite, je ne souhaite pas lui mposer même si je peux oui en effet. Nonobstant cela, je trouve cela plus grisant quand il a accepté la chose pour me faire plaisir que de le faire contre sa volonté car à mon sens où est le plaisir ? Celui de le faire courber devant ma décision oui est ?Cela ne m'apporte pas de plaisir car j'aime ce feed-back dans la relation d/s, c'est ce qui m'apporte du plaisir et de l'épanouissement.

Par exemple, j'avais envie d'un rosebud mais je sentais sa crainte. J'ai discuté avec lui de sa crainte et ensuite j'ai fait des recherches et discuter avec des personnes de cela afin d'éteindre ses craintes. Ainsi quand je l'ai senti prêt, j'ai fait l'achat et on a pu l'essayer sans que je lui impose sans qu'il en est envie. Ce fut un moment d'échange et de plaisirs car on était en phase. Là, il y avait un feed-back :) J'ai apprécié et aimer ce moment du premier essayage.

Effectivement cela me demande de la patience, du temps pour comprendre et lever les points d'achoppements mais cela permet que la bulle de plaisirs et d'échanges soit toujours présente. Puis cela lui permet aussi de savoir que je ne vais pas lui imposer contre son gré des choses qu'il souhaite pas et je pense que c'est important. Sinon cela peut jouer sur l'aspect cérébral et à mon sens ce n'est pas forcément positif car il deviendrait une chose qui ne peut que accepter ce que je veux lui faire (subir). Je ne veux pas d'une chose mais d'un soumis avec une capacité de raisonnement. Je vais peut être agacer certaines Dominas disant que je ne suis pas une "vraie" Maitresse si je suis comme cela ou comme ceci mais c'est ma vision de Ma d/s et je la vis comme je l'entends ! Puis il n'y a pas de définition de "vraie Maitresse" car comme on dit chacun voit midi à sa porte.

J'aime voir évoluer mon soumis et lui demande de franchir une grande marche quand j'en ressens le besoin, je sais qu'il le fera car il a le souhait d'évoluer dans mon sens et surtout en même temps que mes envies. Il a beau avoir son caractère, il enregistre mes attentes, demandes et désirs. Cela me fait même sourire parfois, petite annedocte. A mes débuts, je lui avais fait un bondage et quand je lui avais enlevé, il s'était mis à en sortir. De ce fait, je lui avais dit "si tu veux en sortir par toi même va y". Je l'avais regardé amusé se défaire de ses liens avec du mal lol. La dernière fois, je le vois arrivé dans la chambre avec les cordes encore attaché aux poignets, je lui ai dit qu'il aurait pu les enlever. Il m'a dit que non, il n'y touchait pas car ce n'était que moi qui pouvait l'en défaire. Cela m'a fait sourire car c'était vrai, c'était une des règles fixées. Ca m'a fait plaisir qu'il s'en rappelle.    

 

Puis je pense que cela ne peut être que positif car j'ai connu un couple où le soumis a malheureusement été mis de coté par sa Domina car elle voulait tout réaliser et de suite. Elle ne le souhaitait plus comme soumis car pas assez réactif à ses envies. Comme il n'était pas toujours en phase avec elle, elle a préféré voir ailleurs car il y a le choix en soumis et que comme il ne voulait pas plier, il ne devait pas être le bon.d'après elle. Je pense que la communication est nécessaire dans un couple et encore plus quand il est d/s car l'autre peut avoir des peurs, des appréhensions … liés à son passé, à ses expériences passés d/s … Ainsi on le comprend mieux et on sait mieux le guider dans sa soumission sans le braquer. Par exemple, mon soumis a été bruler à la bougie par une de ses anciennes Maitresses, quand j'utilise la cire je suis plus attentionné qu'à la normale pour le rassurer. Car il se donne à moi en confiance et donc c'est un cadeau magnifique de se donner malgré cette peur que cela se déroule à nouveau. Cela est dû à une discussion avec lui sur ses appréhensions, peurs et expériences passés sans cela je n'aurais pas été au courant et je n'aurais pas réagi pareil ce qui aurait pu créer un blocage chez lui et faire exploser la bulle de confiance et de plaisirs. Certes, nous avons le choix pour les soumis, je ne peux dire le contraire car on est sans arrêt solliciter. Mais à mon sens la discussion est très importante pour faire avancer la relation, comprendre pourquoi il ne souhaite pas faire cela ou ceci car il reste un être humain doué de penser. C'est comme si achetait un produit et que finalement il m'était trop de temps pour son utilisation optimal alors on changeait car il y a un rayon pleins de marques proposant le même produit au supermarché. Certes se sont tous des soumis mais avec chacun leurs passés, leurs chemins qui les a mené là, leurs visions, leurs appréhensions … Peut être est ce un produit qu'il faut laisser préchauffer pour une meilleure utilisation. Il faut prendre le temps de connaitre l'autre et ses appréhensions afin de mieux les faire tomber car aucuns soumis ne seront d'accord pour tous faire de suite, dès le départ. C'est comme le lièvre et la tortue, c'est la tortue qui gagne car elle prend son temps. En prenant mon temps, je vois mon soumis évoluait, se laisser aller de plus en plus à lui même (se laisser aller, ne plus se contrôler mais s'ouvrir à moi), à se confier et s'ouvrir, à se sentir bien et épanoui dans la relation … Comme on dit Rome ne s'est pas construite en un jour.

Par Lady Ariciaa
Jeudi 3 février 4 03 /02 /Fév 14:54

Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • Le journal de Lady Ariciaa
  • : Un blog sur le vécu et le ressentie d'une jeune Domina, sur la découverte du milieu bdsm... Libre à vous de jeter un coup d'œil et au détour d'un article d'y laisser un commentaire.
  • Retour à la page d'accueil

Recherche

Calendrier

Décembre 2016
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
<< < > >>

Créer un Blog

 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés