Découverte de la domination

Je jettais un oeil dans les archives de ma boile mail. J'ai retrouvé des mails échangés à mes débuts avec des Maitresses dont un que j'avais envoyé à l'admnistratrice et créatrice d'un site que j'apprécie. Ce mail, je l'avais envoyé alors que cela ne faisait à peine deux mois que je découvrais ce monde qui me fascinait et me surprenait.

 

Pourquoi surprendre ? Car à mon sens à cette période, une personne ne pouvait pas vouloir volontairement se soumettre et de part là se faire humilier, rabaiser ...

 

Voici ce mail où j'ai ressenti cet étonnement que j'avais à mes débuts par rapport à cela et cette magie de la découverte d'un nouveau monde qui s'ouvrait à moi :

 

"Je suis jeune Domina de 23 ans (maintenant j'en ai 29 ans, que le temps passe). Je suis novice car j'ai débuté depuis avril. Je le suis devenu un peu par hasard même si je ne te cache pas que j'y pensé maintes fois. Cependant pour moi, ce n'était qu'une idée, une envie mais qui était tout à fait irréalisable car on humilie, on rabaisse l'autre et pour moi un homme ne pouvait pas se contraindre et vouloir cela. Puis voilà, je l'ai réalisé et j'ai adoré.

 

Ce pouvoir qu'on a, cette possession de l'autre, nos moindres désirs et envies sont exécutés, nos ordres sont respectés. Ca me fait vraiment bizarre de penser qu'un homme puisse aimer être soumis mais bon vu que je n'y vois que des bons points, je profite de mon statut de Dominatrice à 100 %. Je me suis déjà occupé de 3 hommes et ce week-end un 4ème.

 

La semaine prochaine, je devrais m'occuper à nouveau d'un homme dont je m'étais déjà occupé et à qui j'avais fait découvrir cela et qui avait adoré à ses dires. J'ai été très étonné qu'il aime cela mais tant mieux. C'est un bel homme, intelligent et voilà qu'il se soumet à moi. Je n'en reviens toujours pas, de plus il obeit aux doigts et à l'oeil.

 

Voilà, je parle, je parle mais il est tant d'échanger nos points de vue sur la domination. C'est dur pour moi car pour l'instant, je n''ai trouvé personne qui me comprenne et avec qui je pourrais échanger. Alors j'aimerai en discuter avec toi, pour échanger sur ta manière et façon d'agir, de dominer, échanger sur nos expériences même si la mienne est minime pour l'instant.

 

J'attends de tes nouvelles et je te souhaite une bonne après midi.

 

Maitresse Ariciaa"

 

 

Puis un an après diverses rencontres, j'ai rencontré un soumis qui a su me toucher en tant que Domina mais aussi en tant que Femme. Cette rencontre fut un magnifique moment :) et voilà qu'elle s'est transformé en cinq années de bonheur :) Il est devenu mon homme, mon soumis d'amour, ma chose, mon roc, mon coeur.

 

A03

Par Lady Ariciaa
Mercredi 26 juin 3 26 /06 /Juin 09:24

Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Les soirées privées bdsm ont une particularité qui m'avait un peu dérangé à mes débuts, c'est que les hommes y sont nus avec pour certains une cb. C'est un endroit où nous avons quasi tous les droits sur les soumis (dans la limite du convenable) et eux sont là pour notre service , notre bien être et nos petits plaisirs. C'est comme si nous récrions une société avec nos règles, nos lois ... Comme une société dans la société. C'était comme une bulle en dehors de la société, en dehors du monde de tous les jours. Une bulle d/s où la Femme est toute puissante telle une Déesse qu'on sert docilement et où règne l'obeissance sans quoi il y a sanction pour faire comprendre quelle est la place de l'homme dans cette bulle.

 

A mes débuts dans ces soirées, j'avais un peu de mal avec cette "toute puissance féminine". Avec le fait que dès qu'on veut un verre d'eau, se restaurer ou un massage de pied, on exige et on a. J'ai oublié un détail important, j'ai découvert ces soirées au début où je découvrais aussi le bdsm. Puis je me suis faite à cette ambiance où on échangeait avec d'autres Dames tout en se faisant servir par des hommes soumis :) Avec le temps, je me suis mise à apprécié cela :), à aimer y revenir pour voir ces Dames que j'appréciais et certains soumis.

 

Maintenant que je réfléchis, la nudité me génait à mes débuts alors que maintenant je la savoure, peut être est ce aussi parce que c'est le corps de l'être aimé. J'aime le voir offert à moi, nu juste avec son collier :) J'aime l'avoir ainsi à ma disposition, pouvoir le toucher, le griffer, lui caresser chaque parcelle de son corps.

 

Juste prendre son temps pour évoluer à son rythme et découvrir ce monde qu'est la d/s.

Par Lady Ariciaa
Jeudi 14 mars 4 14 /03 /Mars 11:02

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Article paru sur Rue89

 

Quand on parle avec des sadomasochistes, on a parfois l’impression que certains d’entre eux se considèrent comme une élite du sexe. Quand je l’avais interviewée pour cet article sur le SM, la fondatrice du forum d’informations et de prévention « BDSM ou abus », Isa m’avait raconté comment avait été accueillie son initiative. Avec « le mépris qu’on peut accorder à des provinciaux qui ne savent pas de quoi ils parlent ».

 

Sur son blog Sexactu, Maïa Mazaurette raconte aussi :

« L’aristocratie est présente dans le sexe comme elle est présente dans le regard déçu d’un ami tellement littéraire qui ne comprend pas pourquoi vous lisez Game of Thrones.

 

Concrètement, j’ai rencontré plein de sadomasos qui se foutaient de la gueule du sexe “vanille” [expression qui désigne les personnes qui ne pratiquent pas le sadomasochisme, ndlr] (dont les pratiquants le leur rendent bien, au passage). »

Pour résumer ce sentiment voire le caricaturer, on pourrait dire que ce que l’on sent c’est qu’il existe un sentiment de distinction fort. Que certains pratiquants du SM estiment qu’ils sont sortis d’une norme, celle des ploucs au missionnaire gentillet, pour s’élever à des pratiques difficiles d’accès, réservées à quelques élus.

5% des femmes le pratiquent

Document (enquête sur les Françaises et le « mommy porn » : entre fantasmes et réalite réalisé suite à la publication du livre "Cinquante nuances de Grey")
fichier : (Fichier PDF)

 

Je me suis souvent demandé dans quelle mesure cette distinction existait vraiment, si elle était sociologiquement identifiable. L’enquête (voir ci-contre) diffusée jeudi par l’Institut français d’opinion publique (Ifop) donne quelques éléments de réponses.

 

Commandée par le magazine Femme actuelle, cette étude portait initialement sur « Les Françaises et le “ mommy porn ” “ avec l’idée de mesurer les fantasmes et la réalité.

 

Pour la réaliser, 1 008 femmes représentatives de la population féminine française, âgée de 18 ans et plus, ont été interrogées.

 

On y apprend d’abord que le SM, s’il s’est un peu développé reste une pratique confidentielle : 5% des femmes disent le pratiquer contre 3% en 1985. Ce qui semble s’extraire de l’étude, c’est que sans s’approprier l’étiquette de sadomasochistes, les françaises en picorent certaines pratiques :

  • 35% ont déjà fait l’amour en étant ‘dominées’ (9% aimeraient bien) ;
  • 32% ont déjà dominé leur partenaire (11% en ont envie) ;
  • 24% ont déjà reçu une fessée de leur partenaire (tandis que 4% le fantasment) ;
  • 15% ont déjà donné une fessé à leur partenaire (6% en ont envie) ;
  • 36% ont déjà griffé ou mordu leur partenaires.

La frontière de la fessée est générationnelle

Niveau milieu social, on se fesse moins chez les cadres (22%) que chez les CSP- (30%), mais plus chez les Bac+2 (27%) que chez les personnes qui n’ont pas le bac (20%).

 

La frontière de la fessée est surtout générationnelle : près de la moitié (48%) des femmes de moins de 25 ans en ont déjà reçu une contre 7% des 65 ans et plus.

 

On observe la même frontière dans l’envie de se faire dominer. Seules 10% des 65 ans et plus sont prêtes ‘à se soumettre à tous les désirs de leur partenaires’, contre 26% des moins de 25 ans. La moyenne est de 15%.

 

Lien : link

Par Lady Ariciaa
Dimanche 13 janvier 7 13 /01 /Jan 18:51

Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

La patience point faible chez certains hommes souhaitant se soumettre ? Certaines femmes voulant dominer abusent-elles de leurs pouvoirs octroyés du fait qu'elles choisissent le statut de Domina ? Je pense qu'il ne faut pas oublier que nous sommes des Femmes et des hommes avant tout. La vanille n'est pas toujours compatible avec la d/s dans le sens où certaines choses d/s seraient aberrantes dans le monde vanille. Cependant lorsqu'on s'engage quelque part, il faut savoir ce qui peut nous attendre, comprendre là où on met les pieds et surtout les garder bien sur terre soumis comme Domina. Ne pas traiter un soumis plus bas que terre parce que c'est un soumis. Est ce digne d'une Domina ? Ne pas obliger et imposer ses choix sans discussion préalable sous pretexte que c'est un soumis. Ce monde qu'est le monde d/s est un monde de Femme et homme avant tout qui avons le même point commun le fait de s'être intéresser aux relations de Domination / soumission. Le respect, la communication doivent toujours être présent car notre statut de Domina ne doit pas nous faire oublier que sans soumis nous ne serions pas Dominas. Les transformer en joujou soit mais ne pas oublier avant tout qu'il faut un minima échanger.

 

Pourquoi cet article car je constate au travers de mes lectures, de mes échanges, des discussions que certaines Femmes prenant le statut de Dominas s'octroient plus de pouvoirs que d'engagements qu'elles ne devraient. Pourquoi dis je cela, car le soumis se place sous notre protection donc à nous de prendre en compte son bien être psychologique, mentale et physique. Nous ne devons pas l'abaisser ni l'humilier si nous sentons l'autre réticent sans un échange au préalable, cela doit être un moment de plaisirs partagés, un moment de "communion" entre le soumis et la Domina qui ne serait rien l'un sans l'autre. Nos actes ne laissent pas que des traces physiques sur le corps mais aussi mental car la domination c'est mettre l'autre sous notre joug, sous notre pouvoir. Savoir se comporter différement selon qu'on a un débutant ou quelqu'un de plus expérimenté. Savoir l'amener à ce qu'on veut sans le braquer sans quoi le moment ne sera pas un moment d'échanges et de plaisirs communs mais un moment conflictuel et c'est de loin le but.

 

Je pense qu'il est peut être plus simple pour une Domina de trouver sa voie en échangeant avec d'autres Dominas, en rencontrant d'autres personnes de ce monde qu'un soumis qui peut se trouver à moins échanger sur le sujet, à moins trouver d'interlocuteurs. Les fois où j'ai eu des hommes qui avaient l'envie de se soumettre ou qui se posaient des questions sur leurs soumissions, j'y ai répondu sans soucis. A mes débuts, j'ai eu la chance de connaître des Dominas résidants en Belgique et dans le Nord de la France et je les en remercie car elles m'ont pris sous leurs ailes protectrices et m'ont appris à découvrir ce monde. Elles m'ont appris quelques petits trucs de Domination (utilisation du martinet, cravache, bondage ... ) Je ne les cotoie plus trop du fait de déménagement mais je ne les oublie pas pour autant.

 

La d/s n'est pas long fleuve tranquille, cela est sûr mais ce monde est si riche et pleins de surprises à qui sait les saisir.

Par Lady Ariciaa
Samedi 20 octobre 6 20 /10 /Oct 15:58

Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires

A04

 J'ai été à un pique nique bdsm ce weekend. J'ai fait connaissance de pas mal de personnes. Ce fut une agréable après midi, plein de rencontres, d'échange et de discussions. J'ai pu mettre des visages sur des pseudos, discuter de vives voix avec ces personnes que je ne connaissais que via leurs écrits.  Je n'ai pu discuter avec tout le monde mais lors de ce genre de rencontre, c'est bien souvent le cas :( J'ai également échangé avec une novice de ce milieu que j'ai apprécié.

Cependant une discussion m'a fait réfléchir avec un maître. Ma domination avec mon soumis consiste à respecter ses réticences et dans la majorité des cas à ne pas le forcer afin d'obtenir un plaisir réciproque. Pour le maître avec qui je discutais, le rôle du Dominant est d'imposer ses envies avec le risque de se prendre un mur car l'autre est trop réticent à la pratique qu'on avait commencé. Il me disait que je n'avais pas à "obtenir" l'aval de mon soumis pour pratiquer mais d'imposer mes pratiques et qu'il sera toujours tant pour qu'il me dise si cela ne lui convient pas. Il est vrai que j'aime avoir un plaisir réciproque, si il n'a pas de plaisir de ce fait il n'y a pas de feedback et mon plaisir s'en ressent. De ce fait rien de tel que de communiquer pour voir sa réaction, je ne dirais pas son aval car ce n'est pas le cas mais voir sa réaction. Est ce parce que c'est un maitre et que la vision féminine et masculine est différente sur ce point ? Je ne pense pas. Peut être est il plus physique que mentale alors que je suis l'inverse ? Peut être, je ne peux dire.

En achetant la roukipik ;), je savais pertinament qu'il n'était pas favorable à cela. Cependant, je lui avais laissé assez de temps à mon sens pour qu'il accepte cet accessoire sans que cela soit le cas. Alors je l'ai acheté sans qu'il le sache et je lui en ai fait la surprise lors d'une séance où il avait les yeux bandés et attachés donc livré à moi :) (ah la sadique lol). Concernant la rosebud, j'ai attendu qu'il se fasse à l'idée avant l'achat. J'aime imposer oui mais certains accesoires à mon sens, il vaut mieux échanger. Je pense que la communication, le fait de ne pas brûler les étapes et de lever les appréhensions petit à petit rien de tel. De plus cela à mon sens renforce la confiance en l'autre car il sait que je suis attentive à lui et prend en considération ses appréhensions et avis même si il ne sait pas si je prendrais cela en compte ou non.

Un autre maître avec qui j'ai discuté n'était pas de cet avis pourtant il était sadique, alors je pense que tout simplement chacun voit midi à sa porte comme on dit et les règles en d/s ....... il n'y en a pas tout simplement, chacun sa propre sauce et elle prend ...... ou pas.
Par Lady Ariciaa
Lundi 14 mai 1 14 /05 /Mai 22:26

Ecrire un commentaire - Voir les 9 commentaires

Je regardais tranquillement le zapping quand je vois un extrait de "on ne demande qu'à en rire" où je vois une femme se faire lécher le pied par un homme à genoux.

 

J'ai cherché la vidéo et cela faisait très relation de Dominante à dominé mais cela n'a pas plus au jury lol qui s'est senti un peu gêné face à cette scène. Il est vrai que c'est à une heure d'écoute du grand public mais bon ça m'a fait sourire même si ils sont peut être aller un poil trop loin pour un sketch.

 

 

Par Lady Ariciaa
Samedi 17 septembre 6 17 /09 /Sep 18:45

Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires

Je discutais dernièrement avec une personne du libre arbitre. A-t-on vraiment les rennes de sa vie ? Pouvons-nous la choisir et la modeler a notre guise ? Selon lui, on ne suit pas notre chemin mais un chemin qui a été trace par notre éducation, la société... Je lui ai dit que libre a nous de changer le chemin, rien n'est réellement prédéfini. Je lui ai dit que j'avais déménage a 600 kilomètres de ma famille alors qu'a la base Paris était trop loin du lieu de résidence de mes parents. J'ai modifie la trajectoire de ma vie irrémédiablement. J'ai choisi la voie du bdsm qui doucement a peine rentre dans ma vie avait déjà change ma route trace. Je lui ai bien entendu pas parler de cela mais tient a nous de changer notre trajectoire en vivant sa vie et en s'ouvrant aux possibilités qui s'offrent a nous. Il me  semblait que la personne avec qui j'avais lie contact me semblait correspondre a ma recherche (p'tit lu). De ce fait, j'ai fait le nécessaire pour vivre cette relation et voir ou cela me menait. Il est vrai que n'ayant pas de travail et pas d'attaches autres que familiales et amicales, je pouvais me permettre de déménager sans de réels problèmes. Chacun a les rennes de sa vie et il ne tient qu'a lui de les mener a sa guise. Ce qui est sur, c'est que chaque chemin choisi modifie la trajectoire de notre vie en changeant les paramètres inhérents a la route emprunte. Quand on veut quelque chose, il suffit de s'en donner les moyens. Je sais que c'est facile a dire car c'est pas toujours facile d'atteindre ce qu'on souhaite. Reste a nous de rester tout de même un poil réaliste et de ne pas avoir froid aux yeux.

 

La d/s permet aussi d'avoir les rennes de l'autre et au fil du temps de la relation de couple si tel est le cas. L'autre quelque part perd son libre arbitre en se soumettant a nous car il nous laisse les rennes de son corps, de sa sexualité, du couple ... Cependant c'est de son libre arbitre qu'il abandonne cela. La d/s ouvre tellement de possibilités pour évoluer dans son couple alors qu'un couple vanille peut vite tomber dans la routine.
 
La d/s permet de détenir le pouvoir sur l'autre. c'est grisant car il en devient notre joujou qu'on formate selon nos envies. pouvoir le prêter tel un objet dont est le propriétaire c'est tellement fort comme sentiment. Il n'y a pas de mot pour évoquer cela, détenir et posséder un être humain, celui qu'on aime. Le fait d'avoir la possibilité d'avoir une personne a nos cotes qui est soucieuse de notre bien être avant le sien. Ca n'a pas de prix (pour le reste, il y a MasterCard lol).
 
La vie est ses mystères et ces innombrables chemins.

Par Lady Ariciaa
Jeudi 8 septembre 4 08 /09 /Sep 15:18

Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

Je viens de me regaler en regardant un épisode de Bones, celui intitulé "Mr Ed". J'en ai déjà fait un article précédemment. La première fois que je l'ai vu, j'étais étonné de ce thème du poneyboys et donc de la relation de Dominante / dominé choisi pour cet épisode. Je l'avais déjà vu mais j'ai eu du plaisir à le voir à nouveau. :)

 

Bones avait un avis tranché plutôt négatif (même négatif tout court lol) et le docteur Temperence Brenan plus ouvert même si à la fin Bones a gagné et donc les Cavalières et les poneyboys ne sont passés que pour des "détraqués", voilà la conclusion de l'épisode. En même temps étant une série américaine à forte audience et tout public, il ne pouvait dire que c'était bien dans le plus parfait des mondes.

 

Cependant, je réalise même si je le savais déjà que trouver son partenaire et surtout sa moitié d/s est loin d'être facile. Car effectivement comme j'ai pu lire ou en discuter, trouver une personne vanille nous correspondant c'est déjà chercher une aiguille dans une botte de foin mais une aiguille sm c'est dans un champs plutôt qu'on la cherche !

J'ai un de mes anciens soumis qui me dit ne venir que rarement sur mon blog car mes écrits lui donne un coup de cafard. Eh oui, il est en couple vanllle et madame ne souhaite pas s'orienter vers la d/s même si il lui a avoué ses penchants. Mais il est vrai que l'image qu'on a de ce mond est loin d'être bonne.

 

Plus je vois/lis la vision extérieure du sm et d/s et moins je m'identifie à cette vision. Pourquoi je dis cela car c'est pour les gens une fuite en avant, une auto-destruction, une impossobilité de vivre "normalement" et d'avoir la sexualité assortie (donc vanille lol), problème d'asocial ... Je ne me suis jamais identifié à cela mais je me suis posé des questions sur l'impact que cela pouvait avoir sur le soumis. Car si moi cela me renforce la domination, est ce que la soumission marche dans le même sens ? Cela m'inquiétait quelque peu tout de même. J'ai réalisé que pour des hommes qui sont soumis mais qui sont posés et sans soucis d'égo ainsi que net dans leurs têtes cela n'était pas le cas où du moins c'est mon avis. La d/s permet de mieux se connaitre, connaitre ses envies, se canaliser, s'ouvrir à l'autre, découvrir de nouvelles sensations et plaisirs, une nouvelle conception et vision du couple ... Disons qu'il y a quelques points noirs omme le fait que cela devienne une partie intégrante du jardin secret qu'on cultive en autres mais tellement d'autres bonheurs, de nouvelles rencontres, de nouvelles sensations / plaisirs ... qui compensent bien ces points noirs.

 

Eh oui messieurs, la d/s exige des compromis, de lacher prise sur certains points, de revoir votre vision de la vie, d'être prêt à vous donner à une Dame mais pas juste pendant les séances mais en couple c'est vous remettre à elle. La Domina aussi peut être amener à faire des compromis et revoir sa vision de la vie mais c'est bien volontier pour aller dans le sens de la relation mais elle n'en est aucunement obligé car c'est elle qui fixe les règles auquelles vous vous plirez ! Un couple c'est à deux, certes mais un soumis se doit de ne rien attendre de sa Domina et se plier à ses exigeances sans rien attendre en retour. Souvenez-vous bien de cela messieurs ! !  !

Par Lady Ariciaa
Mardi 16 août 2 16 /08 /Août 23:23

Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Il y a eu 192 votants. Merci pour ceux qui ont pris le temps d'y répondre. :)

 

Le thème était : "Savoir qui sont mes lectrices / lecteurs"

 

- Un soumis sans collier                                   => 86 votes (soit 46 % des votants)

- Un soumis en couple d/s (avec collier donc) => 38 votes (soit 20 %)

- Un soumis en couple vanille                         => 18 votes (soit    9 %)

- Un soumis avec collier mais pas en couple   => 15 votes (soit    8 %)

- Une maîtresse s'occupant de soumis             => 11 votes (soit    6 %)

- Une/un vanille (non pratiquant bdsm)           =>   8 votes (soit    4 %)

 

Comme je me doutais, mon blog est essentiellement lu par des soumis et des soumis sans collier et suivi de loin par les soumis en couple d/s et plus loin encore par des soumis en couple vanille et les soumis avec collier célibataires.

 

Par Lady Ariciaa
Samedi 13 août 6 13 /08 /Août 17:53

Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Un soir de cette semaine où j'avais envie de regarder quelque chose à télévision et où rien ne m'intéressait. Je me suis mis sur M6 replay. Je vois une nouvelle série que je connais pas "Journal d'une call girl". Je regarde le résumé de l'épisode et le thème tournait autour du sadomasochisme.

 

Voici un extrait où la call girl domine son client.

 

 

Voici l'épisode complet sur m6 replay, valable pour un temps :

 

Par Lady Ariciaa
Samedi 7 mai 6 07 /05 /Mai 15:55

Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

Présentation

  • Le journal de Lady Ariciaa
  • : Un blog sur le vécu et le ressentie d'une jeune Domina, sur la découverte du milieu bdsm... Libre à vous de jeter un coup d'œil et au détour d'un article d'y laisser un commentaire.
  • Retour à la page d'accueil

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Créer un Blog

 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés