Poèmes

Ecoutez :)

 

 


 
Par Lady Ariciaa
Mardi 19 mars 2 19 /03 /Mars 22:45

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Ca faisait longtemps que je n'avais pas publié un poème. Ce soir, je discutais avec un ami soumis, un soumis que je connais depuis mes débuts. Il m'a fait lire ses poèmes et je les ai trouvé vraiment bien écrit, pleins d'inspiration et de sens connaissant un peu son histoire. Dans le feu de l'action, il m'en écrit un :) Le voici donc :

 

Lady Ariciaa a trouvé son bonheur

De p'tit lu, il est devenu soumis de cœur

Il prend ses ordres comme une sage décision

Et les applique à la lettre avec dévouement et passion

Et même si les km les séparent

A son retour d'un simple regard

Il posera son genou à terre pour sa dulcinée

Celle qu'il a choisie pour Maitresse pour l'éternité

 

 

Par Lady Ariciaa
Lundi 30 mai 1 30 /05 /Mai 23:52

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
"Tout homme marié vous dira que la vie est comme une partie d'échecs : tout est en fonction de la Reine"
Par Lady Ariciaa
Dimanche 24 janvier 7 24 /01 /Jan 14:13

Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
 Tiré du site de "Venetian"

                                  Il faut te rappeler,

                                  Rien ne peut s’oublier,

                                  Ca   ne s’enfuira pas.

                                  Se souvenir encore

                                  Des cordes si tendus,
                                  Et le temps gagné,
                                  À savoir comment ,

                                  Occuper ces heures ,
                                  Qui chauffaient parfois ,
                                  A coups de cravache ,
                                  Le cœur du bonheur,


                                                         Ne me quitte pas
                                                    Ne me quitte pas
                                              Ne me quitte pas
                                        Ne me quitte pas

 

                                   Moi, je t’offrirais

                                   Des perles de claques

                                   Venues au moment

                                   Où tu ne t’y attends pas…

 

                                   Je creuserai ta tête

                                   Jusque même ton corps

                                   Pour souffrir ton sort

                                   De traces en tous genres…

 

                                   Je ferais un domaine

                                   Où   le s/m sera roi

                                   Où je serais loi

                                   Où tu seras mienne…

 

                           Ne me quitte pas
                                Ne me quitte pas
                                     Ne me quitte pas
                                           Ne me quitte pas


                                     Ne me quitte pas
                                     Je t’inventerais

                                     Des pièges insensés

                                     Que tu aimeras.

                                     Je te parlerais

                                     Des soumises-là

                                     Qui ont vu des fois
                                     Leurs cœurs palpiter…

                                     Je te raconterai

                                     L’histoire de ce roi

                                     Mort de n’avoir pas

                                     Pu te cravacher

 

                                        Ne me quitte pas 
                                   Ne me quitte pas 
                              Ne me quitte pas 
                        Ne me quitte pas


 

                                      Ne me quitte pas

                                      Je n’ai vais plus sourire,

                                      Je ne vais plus parler,

                                      Je me planterais là,
                                      A te regarder.

                                      Sourire puis pleurer,

                                      Pour te consoler.

 

                                      Laisse-toi devenir,
                                      L'ombre de ton ombre ,
                                      L'ombre de ma main,
                                      L'ombre de mon chien, 

                                       Ne me quitte pas 
                                               Ne me quitte pas 
                                                         Ne me quitte pas 
                                                                  Ne me quitte pas.


Jolie interprétation de la chanson de Jacques Brel ;-) 

Par Lady Ariciaa
Lundi 27 octobre 1 27 /10 /Oct 12:20

Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires

Voici une belle citation, tellement vrai . 

« Le verbe aimer est un des plus difficile à conjuguer : Son passé n'est pas simple, son présent n'est qu' indicatif et son futur est toujours conditionnel. »

 

Jean Cocteau.

 

Par Lady Ariciaa
Samedi 13 septembre 6 13 /09 /Sep 11:36

Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Un autre poème de à "a sa botte" :

Elle est jeune il est vrai mais aux âmes bien nées,
La valeur n'attend pas le nombre des années.
Si Rodrigue a du cœur c'est Chimène aujourd'hui,
N'en déplaise à Corneille qui décide pour lui.

Les Femmes ont toujours su avec humilité
Gouverner notre monde depuis l'éternité,
Si Adam était roi il n'en est pas moins vrai
Qu'en lui donnant la pomme, Eve l'a fait valet.

Les temps ont bien changé, les années ont passé
Et la Femme moderne ne veut plus se cacher.
Elle prend les choses en main, ne veut plus déléguer
Elle impose la gloire de sa Féminité.

Par son ventre sacré c'est Elle qui est Féconde
Elle n'a plus besoin d'hommes pour gouverner le monde.
Elle pourrait s'en passer pour avoir des bébés
Sortant d'un cadre obscur la science l'a libérée.

Du haut de ses vingt ans et déjà Milady
Elle sait toiser un homme, obtenir tout de lui,
Ce quel que soit son age puisque Divinité,
Elle n'accorde Ses grâces qu'à ceux qu'Elle fait plier.

Délicieuse et charmante, câline et enjouée,
Elle a besoin d'aimer mais se veut respectée,
Qu'il se mette à genoux comme un preux chevalier
Et dans un geste tendre qu'il embrasse Ses pieds.

Elle est hymne à l'amour, Déesse de beauté,
Intelligente et vive, Elle ne veut se tromper,
Trouver son idéal et même chez ses amis,
Elle ne conçoit un homme que s'il lui est soumis.

Il pourra être complice mais jamais son copain,
Lui devra le respect qu'on doit ou Féminin,
Femme des temps moderne, Chimène a bien changé
Mais à n'en pas douter, Rodrigue saura l'aimer.

Par Lady Ariciaa
Mercredi 10 septembre 3 10 /09 /Sep 22:46

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Voici un deuxième poème de "a_sa_botte" mais qu'il m'a écrit pour moi . C'est joliment dit :-) :

Naïve et insolente du haut de ses vingt ans,
Elle arpente la vie comme le fait une enfant
Qui a besoin d'amour d'être unique à ses yeux,
De vivre comme une Princesse, de décider pour eux.

Elle à déjà compris qu'Elle était supérieure,
Quand bien même Elle est jeune, Elle n'en est pas moins Femme,
Exigeant le respect puisqu'il est inférieur,
La différence d'age ne la fait pas moins Dame.

Elle use de ses charmes et sait bien l'envouter,
Jouant de ses faiblesses pour le mettre à ses pieds,
Elle a déjà compris comment se faire aimer.

Charmante chrysalide devenant papillon,
Petite fille encore cherchant sa protection,
Elle n'en est pas moins Reine, il sera son valet.


Par Lady Ariciaa
Lundi 8 septembre 1 08 /09 /Sep 18:11

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Voici un poème d'un soumis que je trouve beau : écrit par "a_sa_botte"

" Homme objet "

Objet de Ses pensées, objet de Ses désirs,
Objet de Son amour, objet des Ses plaisirs
Elle veut le modeler puisqu'il est Son objet,
En faire chaque jour un peu plus Son valet.

Comme un petit toutou, Elle veut qu'il obéisse,
Qu'il devienne l'objet de Ses moindre caprices
Qu'il réponde à Ses souhaits même s'il faut l'éduquer.
Il y a peu d'hommes au monde qui sachent vraiment aimer.

Comme le chien de Pavlov, Elle veut l'accoutumer
A, lorsqu'Elle est présente, devoir tout oublier*,
Pour ne penser qu'à Elle et devenir objet.

Qui aime bien châtie bien et s'il faut le punir,
C'est qu'Elle le veut meilleur, ce n'est pas par plaisir
Car Elle l'aime d'amour même s'il n'est qu'un objet...


Par Lady Ariciaa
Lundi 8 septembre 1 08 /09 /Sep 10:53

Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Ce poème est de Odomar :


L'amante Dominante


Mademoiselle sourit Si longtemps elle a attendu
Cet amour, cet amour soumis
Elle contemple cet homme nu
Qui à ses pieds s’est étendu
Cet homme à ses pieds qui frémit


Mademoiselle chantonne
Elle ne désirait rien sinon
Que dans son cœur ce qui résonne
Joie de posséder ce garçon
Qui est tout à sa dévotion
Mademoiselle enfin rayonne


Mademoiselle rêva
Si longtemps, si longtemps en vain
Mais à la fin elle le trouva
Celui qui chaque beau matin
Lui baise tendrement la main
Toute tristesse alors s’en va


Mademoiselle domine
Celui qui l’aime et la vénère
Pour le griffer devient féline
Elle le dompte sans colère
Elle savoure sa prière
Car pour lui elle est la Divine


Mademoiselle se souvient
De ces jours et de ces années
Dont le souvenir lui revient Rêves brisés et fleurs fanées
De ses envies inavouées
Auxquels ils ne comprenaient rien


Mademoiselle rit Et s’éclaire son doux visage
Car ces temps-là sont bien finis
Dominer est son apanage
Pour la servir, lui rendre hommage
Celui qui l’aime est son soumis


Mademoiselle s’irrite S’assombrit et soudain se fâche
Son soumis sait ce qu’il mérite
Si son service se relâche
Il va connaître la cravache
De Mademoiselle comme un rite


Mademoiselle s’endort
Dans ses bras son soumis frissonne
Elle le serre de plus en plus fort
Dans son amour elle emprisonne Son esclave heureux de son sort
Mademoiselle punit et pardonne


Mademoiselle aime
Au cœur de la nuit en secret
Et jusqu'au petit matin blême
Elle domine sans un regret
L'esclave d’amour toujours prêt
Et c’est comme un bonheur suprême

Par Maîtresse Ariciaa
Dimanche 25 mai 7 25 /05 /Mai 14:31

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
"Sois fière, je m'humilierai
T'emporises, je patienterai
Orgueilleuse, me voila soumis
Ordonnes, j'obéirai..."
Al Hakam à la princesse Habiba 

C'est un poème qu'un soumis m'a envoyé et que j'ai trouvé vraiment magnifique.

Espoir et rêves

Perdu dans le noir de vos yeux
A l abri du bruit, bercé par vos bras
Perdu dans le blanc de votre coeur
Ignorant votre visage, ignorant votre corps
Les larmes de joie coulent de mes plaies
Les larmes de rire coulent de mon sang
O doux, O tendres, vos mots et vos silences
Ne sont pour moi que réconfort et espérance
Votre sourire caché par vos lèvres
Votre soupir contenu dans votre bouche
Rieuse vous cinglez ma chair
Songeuse vous caressez mon âme
O-dacieuse, vos lèvres offrent la vie
Je suis à Toi, tu es à Moi
Et le calme entre dans ma conscience
Respirant votre souffle, respirant votre odeur
Oubliant mes maux, oubliant mon supplice
Unique joie d être offert, corps et âme
Gagné par le plaisir, emporté par l Amour
Tu es maintenant ma plume de cristal.
Par Maîtresse Ariciaa
Jeudi 21 février 4 21 /02 /Fév 16:02

Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

Présentation

  • Le journal de Lady Ariciaa
  • : Un blog sur le vécu et le ressentie d'une jeune Domina, sur la découverte du milieu bdsm... Libre à vous de jeter un coup d'œil et au détour d'un article d'y laisser un commentaire.
  • Retour à la page d'accueil

Recherche

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Créer un Blog

 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés